Sacs à gravats, pourquoi hésiter ?

1
sacs à gravats dans un coffre

Lorsque l’on attaque la démolition, il y a forcément des débris à évacuer, mais comment faire ? Pourquoi ne pas utiliser de sac à gravats ?

Catégorie quincaillerie : sacs à gravas
Domaines d’utilisations : démolition / rénovation


Des gravats pas toujours faciles à évacuer !

gravats

Lorsque l’on est particulier et que l’on démolit un mur, un sol, un plafond… on a forcément une grande quantité de gravas à faire sortir de la maison et à transporter jusqu’à la déchetterie la plus proche.

Mais voilà, pas évident de transporter tous ces débris et la poussière qui va avec, sans en mettre partout.

Les solutions possibles

Pour les très gros travaux de démolition, il vaut sans doute mieux louer une benne que l’on pourra installer devant au plus près du chantier pour faciliter le transport et l’évacuation des gravats en tout genre.

Mais pour les petits travaux, comme la démolition d’un mur ou la rénovation d’une salle de bain, c’est plus économique d’amener soi-même même les gravats jusqu’à la déchèterie.

Dans ce dernier cas, les solutions de transport des gravats sont nombreuses, puisque l’on peut utiliser presque n’importe quel récipient solide pour le transport, comme des anciens pots de peinture, des seaux, des sacs de courses…

Le sac à gravats, la vraie solution

Je sais qu’il n’y a pas de petites économies, mais je pense franchement qu’il ne faut pas hésiter à investir dans des sacs à gravats pour faciliter le transport de tous ces déchets.

En effet, les sacs à gravats offrent beaucoup d’avantages, voici ceux qui m’ont convaincus :

  • Ils sont légers, et avec le poids à transporter : c’est un vrai avantage
  • La capacité de transport : on peut y mettre beaucoup de chose
  • La finesse des mailles : on peut transporter aussi des poussières
  • La solidité : le tissu est assez résistant, même aux morceaux pointus
  • Le prix : il faut compter environ 1€ le sac

Bref pour moi en tout cas le choix est vote fait, j’en utilise d’ailleurs dix, comme ça je fais moins d’aller retour.

Conseil d’utilisation : pour éviter de se faire mal au dos en transportant des sacs très lourds, je vous conseille de ne pas remplir complètement les sacs, soyez raisonnable !

Les différents modèles

Les modèles les plus basiques sont en toile tissée, assez profonds et solides. Mais pour faciliter encore plus le transport certains modèles sont équipés de poignées, mais ils sont plus chers.

Quelques conseils

En plus du sac qui ne devrait pas peser plus lourd qu’un pack d’eau, je vous conseille aussi de protéger le sol de votre coffre de voiture, histoire de ne pas devoir le nettoyer après chaque aller-retour à la déchetterie.

A lire aussi :

Mentions légales

Attention, certains outils peuvent être dangereux, pensez à porter les protections adaptées.

Cédric
Passionné par le bricolage depuis plus de 10 ans et par toutes les nouveautés outillage, je vous livre au travers de ce blog tous mes conseils, astuces, tests dans tous les domaines : menuiserie, électricité, maçonnerie, jardinage, domotique...

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour
    pour ma part avant de générer des « déchets » je me pose un instant la question : pourrais je les réutiliser ? Leur trouver un autre emploi ?
    Ainsi, souvent les gravats mon servi de « paillasson » soubassement à un muret de clôture ou de dalle. Le transport est limité et l’empreinte carbone minimisée.
    Dans l’ordonnancement du chantier je creuse l’endroit où les déposer et j’attaque ensuite la démolition en faisant un peu le tri des gravats (pas de pièce métallique par exemple)

    A bientôt
    Eric

DONNEZ VOTRE AVIS

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici