Travaille du bois : percer du bois sans l’abîmer !

1
percer du bois

Dans certaines réalisations, j’ai dû percer du bois, mais le bois peut facilement se déchirer à l’extrémité… Voici comment percer du bois sans l’abîmer…

Catégorie bricolage : Percer du bois
Domaines d’utilisations : réalisation d’objets en bois / DIY


Comment percer du bois sans l’abîmer

Depuis que j’ai découvert cette technique, je l’applique dans toutes mes réalisations où je dois garder le bois intact des 2 côtés…

Pourquoi le bois craque ?

Le bois est composé de fibres, qui sont assemblées dans le même sens pour constituer un ensemble homogène et résistant. On voit d’ailleurs cet assemblage de fibres lorsque l’on utilise des ciseaux à bois.

Mais lorsque ces fibres sont désolidarisées, elles peuvent se déchirer. C’est exactement ce qu’il se passe lorsque l’on perce le bois sur de petites épaisseurs, il y a trop de force exercée sur une couche fine de bois pour que celui-ci résiste.

Comment faire ?

Comme on vient de le dire, ce qu’il faut faire, c’est éviter de forcer sur une couche trop fine de bois. Autrement dit, au démarrage du perçage, pas de problème, le bois est assez épais pour offrir une bonne résistance, le perçage peut être fait rapidement. Mais lorsque l’on arrive à la fin il faut augmenter la résistance du bois dont la couche devient de plus en plus fine et en même temps réduire la pression sur ce bois.

Les étapes

Donc concrètement je vous propose :

  1. D’une part de renforcer le bois du bois avec une autre planche, cela va consolider les fibres et les maintenir en place jusqu’au bout
  2. Diminuer la pression sur le bois lorsque l’on approche du fond, et donc laisser la mèche ou la fraise grignoter doucement le bois

Conseil de bricoleur : en prérequis, il faut utiliser des mèches bien aiguisées pour garantir un perçage net !

Accessoires qui pourraient vous intéresser :

A lire aussi :

Mentions légales :

Attention, certains outils peuvent être dangereux, pensez à lire la notice d’utilisation et à porter les protections adaptées.

Cédric
Passionné par le bricolage depuis plus de 10 ans et par toutes les nouveautés outillage, je vous livre au travers de ce blog tous mes conseils, astuces, tests dans tous les domaines : menuiserie, électricité, maçonnerie, jardinage, domotique...

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai percé un premier trou sur un mur qui n’est ni du béton ni du placo , mais un peu des deux ;
    Ma première cheville , cheville classique ,
    Ma deuxième , cheville multimateriaux, grise et rouge , n’a pas tenu non plus
    Ma troisième , cheville moly , n’a fait qu’agrandir Le trou ; elle n’a pas tenu .
    Quel est votre conseil , d’une part pour récupérer les trous béants , d’autrevpart Pour fixer mon support ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrez votre nom