Quel pinceau choisir ? Par Jacques de la marque Kana

choisir un pinceau
Que pensez-vous de cet article ?
Quel pinceau choisir ? Par Jacques de la marque Kana
4.5 (90%) 2 votes

A chaque projet de peinture, un pinceau spécifique, mais comment choisir le bon ? Pour répondre à toutes ces questions, j’ai demandé à Jacques, un des spécialistes des brosses et pinceaux, de nous apporter ses conseils pour faire le bon choix…

[Cédric] Bonjour Jacques, durant notre précédente conversation, nous parlions du large choix de pinceaux et brosses que l’on peut trouver dans le commerce.

[Jacques] Bonjour Cédric ! Effectivement, les fabricants de brosses ont développé au fil des années de nouveaux modèles pour s’adapter aux évolutions des peintures et offrir un travail toujours plus confortable, d’où ce large choix. Il y a de quoi s’y perdre lorsqu’on débute en peinture et décoration. Ce n’est cependant pas si compliqué !

Ce qu’il faut retenir c’est qu’il existe deux grandes catégories de fibres : les soies naturelles, le plus souvent en poils de porc, et les fibres synthétiques. Ensuite, les modèles varient en fonction du type de travail : peindre une large surface, dégager des angles…

[Cédric] Jacques, j’ai une première question pour toi, qu’est ce qui fait qu’une brosse est de bonne qualité ?

[Jacques] Les points importants sont : la qualité des fibres utilisées, leur agencement, la résistance de la virole (partie reliée au manche où sont fixées les fibres) et le confort du manche.

Pour évaluer facilement la qualité d’un pinceau, assurez-vous d’abord qu’il ne perde pas trop de fibres. Saisissez pour cela votre pinceau de la base à l’extrémité des fibres en maintenant une pression et observez la quantité de fibres qui vous reste dans les mains. Vérifiez également la densité de la brosse en resserrant les fibres entre vos doigts. Contrôlez également la souplesse des fibres, la clé d’un travail confortable : observez si en tordant les poils du pinceau, ces derniers reprennent bien leur forme initiale. Enfin, choisissez de préférence une brosse avec virole inoxydable (acier nickelé, thermoélastique, voire en cuivre). Evitez les viroles en acier cuivré ou en fer blanc qui risquent de rouiller facilement ou les viroles en plastique, un matériel fragile qui ne résiste pas aux solvants.

[Cédric] Mais j’imagine que cette qualité à un coût, qu’est-ce que je risque si je choisis un pinceau de moins bonne qualité ?

[Jacques] La mauvaise qualité du pinceau aura un impact sur le rendu final : dépose irrégulière de la peinture, mauvaise finition, perte de fibre sur la surface peinte. L’extrémité des fibres des brosses bon marché n’est pas affinée, ce qui donne des traces de trainées de poils lorsqu’on peint. Peindre avec un pinceau bas de gamme est également moins confortable : les fibres absorbent moins bien la peinture, on doit recharger la brosse plus fréquemment. Par ailleurs, une virole bon marché peut s’oxyder et on risque alors d’avoir des traces de rouille dans la peinture. Enfin la durée de vie d’un pinceau de mauvaise qualité est plus courte. En effet, les fibres synthétiques premier prix sont creuses et donc plus cassantes. Notez cependant qu’avec une peinture bas de gamme, la qualité du pinceau ne changera rien au résultat.

[Cédric] Nous avions aussi parlé de pinceaux adaptés à chaque type de travaux de peinture, qu’en est-il ?

[Jacques] Le choix du pinceau se fera en fonction de la peinture utilisée et du type de travaux envisagé.

Pour rappel, il existe deux grandes catégories de peinture : les peintures en phase aqueuse également appelées peintures à l’eau ou peintures acryliques, et les peintures en phase solvant composées de solvant organique comme le white spirit.

Les fibres naturelles, grâce à leur fort pouvoir d’absorption (jusqu’à 35% de leur poids) sont idéales pour les produits très fluides comme les laques et peintures en phase solvant. Ces fibres qui sont très perméables ne peuvent en revanche être utilisées avec des peintures à l’eau. En effet ce type de peinture sèche très rapidement (2 heures environ) et risque de durcir le pinceau pendant son utilisation. Ce problème ne se pose pas pour les peintures solvantées, dont le temps de séchage est plus long (24 heures).

Avec une peinture en phase aqueuse préférez donc les brosses en fibres synthétiques, imperméables, qui ont également l’avantage d’être plus résistantes à l’abrasion.

Choisissez ensuite la taille et la forme de la brosse selon le travail envisagé, la précision requise, la quantité de peinture à appliquer : par exemple, utilisez une brosse à rechampir pour dégager les angles, un pinceau coudé au niveau de la virole pour les zones difficiles d’accès comme les ailettes des radiateurs, une brosse à plafond pour les larges surfaces à peindre.

Mon conseil aux débutants : les pinceaux à rechampir ne sont pas toujours évidents à maitriser pour dégager les angles. Essayez plutôt le pinceau oblique CX3 de Kana, qui en plus d’être plus facile d’utilisation pour rechampir, peut également être utilisé à plat pour les surfaces planes.

[Cédric] Je te remercie Jacques d’avoir partagé avec nous ton savoir et tes conseils, aurais-tu un dernier conseil à donner à toutes les bricoleuses et tous les bricoleurs ?

[Jacques] Tout d’abord, si vous utilisez des peintures en phase aqueuse, rincez régulièrement votre pinceau dans un bac d’eau pendant les travaux pour éviter qu’il ne sèche.

Vous pouvez conserver sans problème votre pinceau d’un chantier à l’autre en le nettoyant correctement : l’astuce est de le nettoyer avec le solvant de la peinture utilisée : l’eau pour des peintures aqueuses et le white spirit ou un solvant nettoyant spécial pinceau pour une peinture en phase solvant.

Et pour conserver encore plus longtemps votre pinceau, soignez-le avec du savon de Marseille ! Une fois que le pinceau est bien nettoyé, frottez les fibres avec du savon mou de Marseille puis stockez votre pinceau jusqu’aux prochains travaux.

A bientôt pour de nouveaux conseils de pros.

Retrouvez les pinceaux Kana et bien d’autres outils de peintre sur www.ciret.fr et sur Amazon

Cédric

Que pensez-vous de cet article ?
Quel pinceau choisir ? Par Jacques de la marque Kana
4.5 (90%) 2 votes

A propos de l'auteur

Cédric
Cédric

Passionné par le bricolage depuis plus de 10 ans et par toutes les nouveautés outillage, je vous livre au travers de ce blog tous mes conseils, astuces, tests dans tous les domaines : menuiserie, électricité, maçonnerie, jardinage, domotique…

1 Comment on "Quel pinceau choisir ? Par Jacques de la marque Kana"

  1. Merci beaucoup pour tous vos conseils 😉

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*