Serre-joint dormant : bien choisir et utiliser

serre-joint dormant

Le serre-joint dormant, c’est l’outil pratique pour réaliser certains assemblages bois. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ces outils de serrage…

Catégorie Outils de serrage : Serre-joint dormant
Domaines d’utilisations : Travail du bois / Assemblages


Ma sélection des meilleurs serre-joints dormants

Retrouvez plus d’information sur cette sélection de serre-joints dormants dans la suite de ce guide…


Le serre-joint dormant

Le serre-joint dormant fait bien entendu parti de la famille des serre-joints, même s’il possède quelques particularités qui vous aideront dans des tâches bien précises.

Les points communs

Avant d’attaquer les différences, commençons par les points communs avec les serre-joints classiques. En effet on retrouve tout ce qu’il faut pour serrer efficacement des pièces entre deux mors, comme :

  • Deux mors, avec une bonne surface de contact, qui est bien perpendiculaire par rapport à l’axe de serrage
  • Un axe de serrage bien droit
  • Un système de serrage efficace

Les différences

Mais pour ce qui est des différences, on va en retrouver déjà sur la qualité de l’usinage de l’axe de serrage, surtout sur de longues distances. Ainsi que sur les mors, qui doivent être solides et en même temps parfaitement ajustés pour rester perpendiculaire, quel que soit le niveau de serrage et donc de pression.

Mais la grosse différence réside en fait dans l’utilisation que l’on va en faire, puisqu’un serre-joint dormant va pouvoir se placer sur un support, comme un établi pliant ou pas, les mors vers le haut. Cela veut donc dire qu’aucun obstacle ne doit gêner la stabilité des serre-joints.

Pour quoi faire ?

Grâce à sa position stable, on va pouvoir placer entre les mors des planches de bois pour les maintenir les unes contre les autres, pendant le séchage de la colle par exemple…

Donc vous l’aurez compris, le gros intérêt de ce type de serre-joints est donc de pouvoir maintenir plusieurs pièces de bois, tout en conservant le plan, sans déformation, puisqu’elles pourront reposer sur l’axe.

On retrouve donc naturellement cet outil lors de l’assemblage de planches pour la fabrication d’un plan de travail, d’un plateau pour une table…


Quel serre-joint dormant choisir ?

serre-joint dormant serrant deux pièces de bois

Pour vous aider à choisir le modèle le plus adapté, voici quelques conseils…

Deux familles

Il existe deux types de modèles, les serre-joints dormants complets et les modèles à assembler soi-même, avec un tasseau par exemple.

Ces deux type de serre-joints ont chacun leurs avantages :

  • Le modèle complet : il bénéficie d’une très bonne qualité fabrication, il offrira donc une très bonne précision lors de l’assemblage. Par contre il est généralement plus cher que les serre-joints classiques.
  • Le modèle à monter : très bon marché, ce type de serre-joints offre aussi l’avantage de pouvoir l’utiliser sur de grandes longueurs. Mais il vous faudra trouver des tasseaux parfaitement droits pour obtenir un résultat précis.

Les principaux critères de choix

Le critère principal lors du choix d’un accessoire de ce type est, au-delà du prix, une question de qualité de fabrication, quitte à investir, autant le faire sur du bon matos…

Les différentes longueurs

Comme pour les serre-joints classiques, il existe un large choix de tailles, en fonction de vos besoins…

Les grandes marques d’outillage

Sur ce type d’outil, la marque la plus connue est certainement Bessey, dont je vous parlerai plus bas. Mais on retrouve aussi la marque espagnole Piher, ainsi que d’autres marques qui sont quant à elles plutôt positionnées sur les serre-joints joints à monter soi-même.


Ma sélection de serre-joints dormants

Voici le détail de la sélection que je vous proposais plus haut…

▷ Mon choix n°1 : le serre-joint dormant Piher PRL 400

serre-joint dormant Piher

DESCRIPTION

Le Piher PRL 400 est un modèle largement inspiré d’une référence de chez Piher, à savoir le serre-joint MM, qui a été habillé pour offrir une plus grande surface de contact, pour un serrage bien homogène sur toute la profondeur de la gorge.

Ce modèle est proposé en quatre longueurs : 150 / 300 / 600 et 800 mm

Ces serre-joints sont fournis avec deux petites cales en plastique pour poser plus facilement les pièces de bois à coller, ou du moins à maintenir.

CARACTÉRISTIQUES

  • Ouverture : de 150 mm à 800 mm
  • Force de serrage : 400 kg
  • Saillie : 80 mm

MON AVIS

C’est un modèle qui est très bien positionné en rapport qualité / prix, avec en plus une finition sympa avec un manche de serrage en bois de Hêtre.

LES PLUS
  • La qualité
  • Le bon rapport qualité/prix
LES MOINS
  • Pas grand-chose, à part peut-être le choix en terme de longueur
LE MEILLEUR PRIX

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 06/05/2021 00:41

▷ Mon choix n°2 : les serre-joints dormants Piher PRL 95

serre-joint dormant Piher PRL 95

DESCRIPTION

Avec ce modèle PRL 95, Piher propose une version un peu plus qualitative que le PRL 400, avec aussi plus de choix au niveau des longueurs, puisque l’on peut en trouver avec une ouverture allant jusqu’à 250 cm.

Tout comme le précédent, deux cales plastiques sont fournies avec ce modèle…

Ce modèle est proposé en neuf versions : 300 / 600 / 800 / 1000 / 1250 / 1500 / 2000 et 2500 mm

CARACTÉRISTIQUES

  • Ouverture : de 300 mm à 2500 mm
  • Force de serrage : –
  • Saillie : 95 mm

MON AVIS

Comme je le mentionnais plus haut, il s’agit ici d’un modèle « haut de gamme » chez Piher avec un serrage plus puissant, pour une saillie légèrement plus importante.

LES PLUS
  • La qualité
  • Le bon rapport qualité/prix
  • La force de serrage
  • La précision du serrage
  • La gamme des serre-joints et notamment le choix en terme d’ouverture
LES MOINS
  • Le prix, mais la qualité est aussi au rendez-vous
LE MEILLEUR PRIX

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 06/05/2021 00:41

▷ Mon choix n°3 : les serre-joints dormants Bessey

serre-joint dormant Bessey

DESCRIPTION

C’est un modèle assez classique de chez Bessey, avec une saillie d’à peu près 9,5 cm, pour une force de serrage de plus de 750 kg.

La poignée ergonomique, est couverte d’un grip confortable, et terminée par une douille à empreinte hexagonale, pour pouvoir visser à la machine.

Ce modèle de chez Bessey est aussi proposé en neuf versions : 300 / 600 / 800 / 1000 / 1250 / 1500 / 2000 et 2500 mm

Là aussi deux cales plastiques font parties du package

CARACTÉRISTIQUES

  • Ouverture : de 304,8 mm à 2489,2 mm
  • Force de serrage : 771 kg (1700 Livres)
  • Saillie : 95,25 mm (3 pouces 3/4)

MON AVIS

Ce modèle est certes très qualitatif et une référence sur le marché, mais il est aussi positionné « haut de gamme » avec un prix assez élevé.

LES PLUS
  • La qualité Bessey
  • La précision du serrage
  • La force de serrage
LES MOINS
  • Le prix de la qualité Bessey
LE MEILLEUR PRIX

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 06/05/2021 00:41

▷ Mon choix n°4 : serre-joint dormant Irwin

serre-joint dormant Irwin

DESCRIPTION

Le gros intérêt de ce modèle, c’est de pouvoir choisir, voire même d’en changer en fonction de vos besoins. Irwin propose avec ce modèle, un serre-joint solide, avec un système de serrage rustique, mais efficace.

Comme tous les outils de ce genre, il est nécessaire d’acheter à part une pièce de bois de 25 mm d’épaisseur, pour une largeur de 38 mm.

CARACTÉRISTIQUES

  • Ouverture : Pas de limite potentiellement
  • Force de serrage : –
  • Saillie : –

MON AVIS

Je ne suis pas très fan de ce système, puisqu’il nécessite de trouver un guide en bois de la bonne taille, mais surtout très droit, sans oublier les trous qu’il faudra percer pour positionner les mâchoires de serrage en fonction de vos besoins. Mais une fois ces deux petits détails réglés, il est indéniable que ce système est très intéressant et relativement bon marché pour des longueurs importantes.

LES PLUS
  • Le prix
  • La longueur de serrage
LES MOINS
  • La précision de serrage
  • La saillie un peu faible
  • La capacité de serrage
LE MEILLEUR PRIX

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 06/05/2021 00:41

Comment utiliser un serre-joint dormant ?

Serre-joint dormant serrant un cadre en bois

Voici un exemple d’utilisation pour par exemple réaliser l’assemblage de planches de bois pour faire un plateau :

  1. Placer les serre-joints dormants sur un établi, les mâchoires ouvertes au maximum, orientées vers le haut
  2. Repositionner les serre-joints pour couvrir toute la zone, y compris les côtés, ainsi que le centre
  3. Serrer les mâchoires pour rapprocher les bords de planches, en vérifiant que le bois reste bien au contact des axes des serre-joints pour éviter que la planche ne gondole
  4. Serrer au maximum
  5. Positionner d’autres serre-joints sur le dessus pour répartir la pression en appliquant le même principe

FAQ : les questions les plus posées


Autres sujets sur le même thème


Mentions légales :

Attention, certains outils peuvent être dangereux, pensez à lire la notice d’utilisation et à porter les protections adaptées.

- Soutien -
banniere-youtube-large
Cédric
Passionné par le bricolage depuis plus de 10 ans et par toutes les nouveautés outillage, je vous livre au travers de ce blog tous mes conseils, astuces, tests dans tous les domaines : menuiserie, électricité, maçonnerie, jardinage, domotique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici