Étau d’établi : bien choisir et utiliser

1
Etau d'établi

L’étau d’établi, c’est l’accessoire indispensable pour travailler efficacement sur tous types de pièces, que ce soit en bois, métal ou plastique… Voici tout ce qu’il faut savoir sur cet ustensile, ainsi qu’une sélection d’étaux que je recommande.

Catégorie Outils d’atelier : Étau d’établi
Domaines d’utilisations : Travail du bois / métal / plastique…


L’étau d’établi

L’établi, c’est là où je travaille très souvent, que ce soit pour découper, bricoler, coller… Mais pour maintenir une pièce en place pendant que je bosse dessus, l’étau d’établi est mon ami. J’ai donc décidé de partager avec vous mes conseils pour choisir et utiliser un étau d’établi, ainsi que quelques produits que je conseille.

Pas une ride

La conception de l’étau n’a pas réellement changée, je me souviens encore de celui de mon grand-père qui pesait une tonne et sur lequel on pouvait tout faire, sans risque de l’abîmer.

Malgré tout les marques ont su apporter quelques améliorations aux modèles de nos ancêtres, en proposant par exemple des modèles plus petits, voire même mobiles…

Pour quoi faire ?

serrage d'un étau

Le principal intérêt d’un étau est de pouvoir serrer une pièce pour la maintenir en position, libérant ainsi les deux mains pour bosser dessus, on parlera aussi de troisième main.

On positionne souvent ces étaux sur l’établi, ce qui permet de l’avoir à proximité. Et comme ils sont souvent assez lourds, il faut aussi mieux les fixer quelque part pour éviter de les déplacer.

On utilise donc ces accessoires pour par exemple :

  • Découper/ébavurage du métal : étant en métal, l’étau résiste sans problème aux projections de copeaux brûlants
  • La découpe de tous types de tubes / tuyaux : la pièce est maintenue en place pendant que l’on scie / coupe…
  • Le travail du bois : avec des mors adaptés, on peut aussi travailler le bois avec les deux mains
  • Le perçage : pas besoin de détailler je pense que vous aurez compris l’idée 🙂

Comment ça fonctionne ?

Pour bien comprendre le fonctionnement, ultra simple d’un étau, sachez qu’un étau est composé en général de 4 parties :

  • La base
  • La partie mobile
  • Les mors
  • La vis sans fin

Les grandes marques

Sur ce secteur, il y a une marque bien française qui développe des étaux depuis des années, la qualité est elle bien au rendez-vous…

Sinon, d’autres marques connues, comme Stanley et Peugeot, proposent eux aussi des étaux « classiques ». Mais comme dans beaucoup d’autres domaines de l’outillage, la marques Wolfcraft réinvente l’étau et propose un modèle très pratique, avec un système de serrage rapide…


Quel étau d’établi choisir ?

Voici les principaux critères de choix à prendre en compte dans le choix d’un étau d’établi :

  • Le matériau
  • La taille
  • Le système de fixation
  • La présence d’une enclume
  • Une base pivotante
  • Les mors

Le matériau

Un étau doit être solide, sinon comment va t-il résister lorsque l’on va frapper des pièces, serrer des matériaux durs, découper des pièces de métal… Il est donc important de choisir un étau en acier, c’est ce que je conseille si vous recherchez un étau robuste, qui saura résister à presque tout… La fonte peut aussi être un bon choix, c’est aussi un matériau relativement résistant.

Pour un étau plus mobile et plus petit, il est aussi possible de trouver des étaux en aluminium qui sera solide, même s’il pourra être déformé, et en même temps léger, pratique pour le déplacer.

La taille

Pour ce qui est de la taille, elle dépend de vos besoin en serrage, si vous travailler exclusivement avec de petites pièces, pas besoin d’un gros établi, un petit de 80 mm. Pour de plus grosses pièces, là on pourra partir sur un modèle allant jusqu’à 200 mm

Le système de fixation au support

fixation d'un étau

Les gros étaux sont généralement très lourds et peuvent donc être posés sur l’établi pour pouvoir les utiliser, mais je vous conseille de les fixer afin d’éviter tout accident, on ne sait jamais. Pour les fixer, la base de ces gros étaux et généralement percée de trous pour pouvoir y insérer des grosses vis de fixation.

Si vous souhaitez malgré tout conserver une certaines mobilité, certains étaux, appelés étaux à agrafe, peuvent être maintenus serrés à l’établi grâce à une vis de serrage intégrée.

La présence d’une enclume

Enclume d'étau

Comme je le mentionnais plus haut, on peut presque tout faire avec de gros étaux, donc s’ils sont équipés d’une enclume, on pourra même façonner le métal avec, cela peut être très pratique même si ce n’est pas une tâche très fréquente.

Une base pivotante

Imaginez-vous avec un très gros étau, que vous aurez fixé sur l’établi, il ne sera donc plus possible de le bouger, sans en tout cas éviter de tout démonter. Et bien certains modèles proposent une base pivotante pour pouvoir orienter l’étau en fonction de vos besoins.

Les mors

Mor d'étau

Comme on doit souvent travailler avec des matériaux différents, qui n’ont donc pas la même résistance à la pression, il pourra donc être intéressant de pouvoir changer les mors et donc passer d’une version dure pour métal à une version plus molle, qui conviendra mieux au bois.


Ma sélection d’étaux d’établi

Si vous souhaitez investir dans cet accessoire indispensable aux travaux en atelier, voici ma sélection des meilleurs étaux du marché. Bien entendu, il y en a plein d’autres qui pourraient faire l’affaire, mais j’ai dù faire un choix et j’ai décidé de les répartie en 2 catégories, l’une pour les gros travaux et l’autre pour de petites bricoles…

Mon choix n°1 : L’étau rapide Wolfcraft 80mm

Wolfcraft 3423000 1 etau Rapide 0-80 x larg 85 mm, Argent
  • Largeur des mors 85 mm
  • Avec système de réglage rapide mâchoires en acier avec rainures en "v" horizontales pour la fixation de pièces rondes
  • Queue à filetage trapézoïdal en acier
  • Matériau fonte grise

Comme je le disais plus haut, cet étau est vraiment pratique, on peut le fixer facilement, mais surtout il permet de serrer/desserrer une pièce très rapidement, par simple pression sur le bouton prévu à cet effet.

serrage rapide

D’ailleurs j’ai fait un test complet de l’étau Wolfcraft

Mon choix n°2 : L’étau à agrafe Dolex 26

Etau à agrafe professionnel, mors 80 de mm, ouverture de 90 mm.
  • Etau à agrafe professionnel, mors 80 de mm, ouverture de 90 mm.
  • Très haute précision du serrage grâce au guidage en queue d'aronde.
  • Modèle renforcé en fonte spéciale.
  • Vis protégée par un fourreau cylindrique.
  • Mors rapportés en acier au chrome molybdène, cémentés et trempés.

C’est un modèle « mobile », on peut le fixer simplement par serrage de la vis de fixation, ce qui permet de le placer sur son établi lorsque l’on en a besoin et de le ranger dès que l’on en a terminé…

Je n’ai pas eu l’occasion de tester le Dolex 26, par contre je vous prose mon test du Dolex 25 qui lui ressemble beaucoup…

Mon choix n°3 : Peugeot EBT 200 mm

Peugeot EBT 200 Etaux d'établi 200 mm
  • Etau à mors parallèles qui permet la « mise en position » et le « maintien en position » (serrage) d'une pièce.
  • largeur de mâchoire : 204 mm
  • amplitude d'écartement : 190 mm
  • embase pivotant à 360° pour garantir une maniabilité optimale pour tous vos travaux
  • 3 pattes de fixations

Là on rentre dans les gros modèles, avec notamment une ouverture de 190 mm, pour un poids de 20 kg, une belle bête. Cet étau est de plus équipé d’une large mâchoire de 204 mm, ainsi que d’une enclume, le tout sur une base pivotante.

Mon choix n°4 : Stanley 1-83-068 150 mm

Promo
Stanley 1-83-068 Etau d'etabli grande resistance en fonte 150mm
  • Corps en fonte : dispose d’une structure en fonte pour une meilleure solidité et longévité - Structure chromée : comporte des poignées chromées pour une résistance optimale à la corrosion
  • Polyvalence : comporte des mâchoires de 105 mm de profondeur, avec une ouverture allant jusqu’à 150 mm pour maintenir efficacement toutes les dimensions de pièces
  • Performance : propose une puissance de serrage importante de 2200 kg pour un maintien ferme des pièces
  • Base pivotante : donne à l’utilisateur la possibilité d’orienter l’étau d’établi dans tous les sens selon les besoins
  • Une meilleure stabilité : l’étau peut être positionné partout et se fixe directement sur l’établi pour plus de stabilité, permettant de réaliser un travail précis et impeccable

Avec ce premier modèle, on est plus raisonnable avec un étau de 11 kg, pour une ouverture de 150 mm, avec là aussi une base pivotante.

Mon choix n°5 : Stanley MaxSteel 100 mm

Promo
Stanley 1-83-065 etau pour Établi en Fonte - Vis Roulée - Base Pivotante Polyvalente - Poignées Chromées Anti-Corrosion - mâchoire 85mm - Ecartement Jusqu'à 100mm - Puissance Serrage 1100 kg
  • Corps en fonte : dispose d’une structure en fonte pour une meilleure solidité et longévité - Structure chromée : comporte des poignées chromées pour une résistance optimale à la corrosion
  • Polyvalence : ses mâchoires de 85 mm de profondeur avec un écartement allant jusqu’à 100 mm s’adaptent à tous les gabarits de pièces à travailler pour un maintien efficace
  • Performance : propose une puissance de serrage importante de 1100 kg pour un maintien ferme des pièces
  • Base pivotante : donne à l’utilisateur la possibilité d’orienter l’étau d’établi dans tous les sens selon les besoins
  • Une meilleure stabilité : l’étau peut être positionné partout et se fixe directement sur l’établi pour plus de stabilité, permettant de réaliser un travail précis et impeccable

On descend encore avec une modèle Stanley plus compacte de 4,9 kg pour une ouverture de 100 mm, le tout sur base pivotante.


Comment utiliser un étau ?

Je pense que ce n’est pas peine de s’attarder trop longtemps sur l’utilisation d’un étau, tellement le mécanisme est simple, mais voici malgré tout quelques conseils :

  1. Bien fixer l’étau sur l’établi, je sais je radote, mais c’est important de travailler sur une surface stable
  2. Ouvrir la mâchoire pour y insérer la pièce à maintenir, n’oubliez pas de changer de mors si nécessaire ou d’y intercaler des cales entre les mors et la pièce pour éviter de l’abimer
  3. Resserrer les mors sur la pièce en vous aidant du bras de levier, la pièce doit être bien maintenue, sans pour autant l’écraser
  4. On vérifie que la pièce est bien serrée
  5. On peut commencer à travailler dessus…

FAQ : les questions les plus posées


Autres sujets sur le même thème


Mentions légales :

Attention, certains outils peuvent être dangereux, pensez à lire la notice d’utilisation et à porter les protections adaptées.

Cédric
Passionné par le bricolage depuis plus de 10 ans et par toutes les nouveautés outillage, je vous livre au travers de ce blog tous mes conseils, astuces, tests dans tous les domaines : menuiserie, électricité, maçonnerie, jardinage, domotique...

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour, Très bon tuto mais comme d’habitude il manque quelle type de fixation pour etau.

    Exemple j’ai une planche massif avec un Étau Dolex 57 (Très gros) je fixe ça comment et avec quelle vis ?

    Et si je décide de fixé dans du béton la ok je prend des tir-fond pour béton mais dans le bois je prend des vis a bois la ça pète et je me blèse.
    Donc il et important de donner des exemple de vis pour des étau ce faire une idée.

    Cordialement Steph,

DONNEZ VOTRE AVIS

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici