Les fraisiers : les cultiver et les entretenir

0

Un régal pour les yeux et le goût, les fraises marquent l’arrivée du printemps avec leurs jolies couleurs et le parfum qui embaume. Voici tout ce qu’il faut savoir pour cultiver et entretenir un fraisier…

Catégorie jardinage : plantation et entretien
Plantes concernées : les fraisiers


Tout savoir sur les fraisiers

Facile à entretenir, les fraisiers sont des plantes vivaces semi-persistantes et en plus résistantes au gel.

Il existe des centaines de variétés de fraises, aussi bien pour les manger crues ou les cuire pour préparer par exemple des confitures ou d’excellents desserts.

Les fraisiers sont cultivables aussi bien en pleine terre qu’en pot ou même en jardinière.

Voici quelques conseils pour les choisir, réussir la plantation et les entretenir….

Fraisiers remontants ou non remontants ?

Les deux vous donneront la même quantité de fraises, les remontants auront plusieurs récoltent par an étalées de juin à septembre et les non remontants une seule récolte plus abondante.

Quelles variétés choisir ?

Les fraisiers se déclinent en de nombreuses variétés, aux goûts allant de l’acidité au sucré et aux formes très différentes, qui raviront petits et grands.

Les principales différences porteront sur le goût, la taille, le rendement, la production étalée ou non…

En cuisine, les fraises peuvent convenir à toutes les utilisations, crues ou cuites, en tartes, en gâteaux, confitures, compotes… Des fruits charnus et juteux, avec un exquis parfum sucré de fraise des bois.

Voici le détail des principales variétés…

La Mara

La Mara des Bois : fraises remontantes, délicieuses, au goût approchant les fraises des bois. Les fruits sont rouge clair, de taille moyenne, très parfumé avec un très bon rendement.
Elle est connue pour être très productive (800 à 1000g/pied) à partir de mai-juin jusqu’aux premières gelées. La « Mara des bois » s’avère aussi très résistante aux maladies et facile à cultiver, tant en pleine terre qu’en pot.

La star

La Garigette : qui est la star des fraisiers non remontant. C’est la fraise la plus vendue en France et pour ma part c’est celle que je préfère. Les fruits sont rouges, brillants et de taille allongée.

C’est un fruit particulièrement savoureux, à la chair ferme, acidulé et très parfumé.

C’est une variété la plus précoce, très vigoureuse et avec un bon rendement.
La Garigette est un croisement entre la Garigette et la Mara des bois. Il produit des fruits très sucrés, plutôt gros et allongés.

La charlotte

La Charlotte : qui produit des fruits fermes, rouges et brillants, en forme de cœur très caractéristique. Le parfum s’approche de la fraise des bois. Le fraisier est peu exigeant et est résistant aux maladies.

Le Mont Everest

Le Mount Everest : c’est une variété grimpante, idéale pour les petits espaces. Elle peut être cultivée en pot ou en jardinière, sur le balcon ou la terrasse. Un support tel que du grillage sera nécessaire pour accrocher ses longues tiges.

Comment le planter ?

Vous pouvez planter des plants de différentes variétés et les tester en faisant vos expériences et bien sûr en fonction de vos goûts… A la création de la fraiseraie, vous pourrez acheter des plants en godets.

Choisissez tout d’abord un emplacement ensoleillé pour favoriser le développement des fraisiers.

En pleine terre, il est nécessaire de bien aérer le sol, en le retournant et de l’enrichir avec du compost, car les fraisiers se plaisent en sol frais riche en humus et compost. On peut aussi les planter dans des pots ou des jardinières, sans oublier là aussi d’enrichir le sol.

Pour l’arrosage, le fraisier est gourmand en eau, aussi il faut maintenir le sol humide mais sans excès et privilégier un arrosage régulier à la place d’un arrosage abondant.

Les fraisiers produisent des stolons c’est à dire de longues tiges qui partent du pied. Vous pouvez facilement les replanter pour qu’ils donnent de nouvelles fraises l’année suivante.

Au jardin espacez les plants de 25 cm et séparez les rangs de 40cm. Dans les pots ou les jardinières, vous pourrez les serrer davantage.

Pensez à recouvrir le sol avec un paillage ou des coques de cacao pour garder la terre humide durant l’été, et à les protéger du gel. Un autre intérêt du paillage est de limiter la pousse des mauvaises herbes et de maintenir à distance les limaces et escargots qui raffolent des jeunes feuilles. Évitez aussi que les fraises ne soient en contact avec la terre.

Conclusion

Lancez-vous et faites vos expériences, la plantation de fraisier ne nécessite que peu d’investissement et offre une bonne garantie de résultats gustatifs. Pensez aussi à échanger des plants avec vos voisins ou amis !!!

A lire aussi :

Mentions légales :

Attention, certains outils peuvent être dangereux, pensez à lire la notice d’utilisation et à porter les protections adaptées.

Martine
C'est mon père dès mon plus jeune âge qui m'a fait partager sa passion du jardinage en m'offrant un carré de jardin et des outils. Depuis je prends du plaisir à fleurir et à entretenir mon jardin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici