Masque de protection respiratoire : le guide complet

masque de protection
Que pensez-vous de cet article ?
Masque de protection respiratoire : le guide complet
4 (80%) 2 votes

Certains travaux de bricolage génèrent pas mal de poussières, si vous voulez pus protéger et ainsi éviter de les respirer, il est indispensable de porter un masque de protection respiratoire adapté à vos besoins. Voici donc tout ce qu’il faut savoir sur ces masques et comment choisir le bon modèle, je vous propose aussi des avis sur certains modèles que j’ai eu l’occasion d’utiliser durant mes travaux.

Catégorie outillage : protection individuelle
Domaine d’utilisation : tous travaux dégageant de la poussière


Les différents types de masques respiratoires

Je vois 3 grands types de masques de protection, les voici :

  • Le masque intégral : qui offre une protection maximale
  • Le demi-masque : qui protège uniquement la bouche et le nez
  • Et enfin le masque le plus utilisé en bricolage, le masque jetable, souple

Les marques les plus connues

Je ne suis pas un spécialiste de l’univers de la protection individuel, mais depuis des années je bricole avec les masques de protection respiratoire de la marque 3M. Bon c’est vrai que la marque 3M est leader sur ce marché et propose un large choix de produits, surtout d’ailleurs pour les professionnels et je ne parle pas uniquement des pros du bâtiment, mais aussi ceux de l’industrie qui ont des besoins spécifiques.

Parmi les autres marques proposant des masques respiratoires, je peux citer Honeywell, Silverline, DeltaPlus…

Se protéger contre quoi ?

Avant tout, rappelons qu’un masque de protection respiratoire vous protège contre les poussières qui peuvent causer une gêne respiratoire, mais aussi des maladies respiratoires.

Généralement pour choisir un masque de protection respiratoire, il faut se demander contre quoi l’on souhaite se protéger, poussières, gaz, virus…

En ce qui concerne le bricolage, on est, la plupart du temps, amené à se protéger surtout des poussières et de quelques émanations de produits comme les diluants, la peinture… le choix est donc relativement plus simple.

Voici quelques exemples de travaux qui peuvent dégager de la poussière : le ponçage du plâtre ou du bois et même les ciments, mortiers ou chaux…


Le masque de protection jetable FFP

masque respiratoire à valve

Les masques de protection respiratoire de type FFP (pour Filtering Facepiece Particles) sont des masques jetables adaptés à un large éventail de métiers, mais pour les bricoleurs, ils serviront à vous protéger des poussières fines.

L’indice de filtration et donc l’efficacité du masque est normalisé et classé en 3 catégories : FFP1, FFP2 et enfin FFP3.

Voici un tableau qui récapitule tous les contaminants correspondant à chaque niveau de FFP :

Niveau de protectionMasque FFP1Masque FFP2Masque FFP3
Protection contre quoi ?Bonne protection contre les poussières fines  telles que la silice, la laine de verre, le ciment, les métaux ferreux, le bois…Contre les particules fines, mais surtout toxiques : résidus de pièces métalliques, de résine, de moisissures/champignons…Très haute protection contre les particules très fines : plomb, amiante…
Dans quel cas l’utiliser ?Idéal pour le bricolage classiquepour le bricolage plus exposéA utiliser si vous êtes exposé à de l’amiante

Pour résumer, vous l’aurez compris les masques FFP3 offrent le meilleur indice de protection et vous protègeront contre les particules très fines comme l’amiante, la céramique…

Les masques de type FFP1 sont adaptés aux poussières et laines de verre… Les FFP2 sont quant à eux plutôt utilisés pour la protection contre les poussières fines et toxiques.

Avec ou sans valve ?

Les masques jetables sont souvent disponibles en 2 versions, avec ou sans valve respiratoire, pour les mêmes niveaux de protection.

La différence se trouve au niveau du confort d’utilisation et bien entendu au niveau prix aussi. La valve permet une meilleure circulation de l’air et donc plus de facilité à inspirer / expirer. Du coup les masques à valve réduisent aussi la buée sur les lunettes.

Avec ou sans barrette nasale ?

La barrette nasale, c’est ce petit bout de métal façonnage, qui est intégré au masque FFP et que l’on peut plier légèrement pour que le masque colle mieux au visage et donc vous protège mieux.

Quelle durée de vie ?

Notablement un masque FFP jetable est à usage unique, mais il m’arrive de les utiliser 2 ou 3 fois, en fonction de la durée de mes travaux. Bien entendu plus le masque est utilisé, plus il perd en protection, il est donc important d’en changer très souvent, même durant une même tâche si elle génère beaucoup de poussières.

Quel prix ?

Pour ce type de protection individuelle, il faut compter environ 6€ pour un lot de 3 masques anti-poussières…

Mon conseil sur les masques FFP

Je préconise largement de choisir un masque FFP 1 ou 2 avec valve et barrette nasale pour d’une part un plus grand confort et une meilleure protection. Notez de plus que la différence de prix n’est pas non plus très importante, c’est donc un choix simple à faire.


Le demi-masque respiratoire

Demi masque 3M

C’est le bon compromis entre confort et protection (filtre à particule / charbon actif), il est réutilisable et offre un confort éprouvé, surtout si vous portez des lunettes de vue (il y aura beaucoup moins de buée)…

Je vous propose en fin de cet article le descriptif détaillé d’un demi-masque de chez 3M…


Conclusion : choisir son masque de protection respiratoire pour le bricolage

En fait pour bricoler on a le choix entre un masque jetable de type FFP 1 ou 2 et un masque ou demi masque, voici ce que préconise…

Pour des travaux de courte durée

Pour des travaux courts, de l’ordre de 30 minutes je ne me prends pas ma tête, j’utilise souvent un masque FFP 2, voire FFP1 avec valve (je porte des lunettes, du coup c’est beaucoup plus pratique).

Pour les travaux sur une longue période et/ou avec effort

Pour des travaux longs ou nécessitant un effort, comme le ponçage d’une zone importante, le travail dans une zone poussiéreuse… j’utilise un demi-masque pour plus de confort, surtout lorsque vous portez des lunettes.


Test et avis : masque respiratoire 3M série 4000

Bien se protéger lors des travaux de peinture est vraiment indispensable, mais le confort l’est tout autant… j’ai testé pour vous le demi-masque respiratoire 4279 de 3M…

Ce masque est ce que l’on appelle un demi-masque, puisqu’il ne protège que le nez et la bouche. Il est bien entendu beaucoup plus solide que les masques jetables et contrairement à ces derniers, il est réutilisable, à condition de respecter la date de validité.

demi-masque respiratoire 4279 de 3M - le masque posé

Les réglages :

Pour plus de confort, le masque est équipé de 4 sangles réglables qui vont entourer la tête sur le côté et sur le dessus pour un maintien optimal…

demi-masque respiratoire 4279 de 3M - réglage de la sangle du dessus

demi-masque respiratoire 4279 de 3M - réglage des sangles sur les côtés

Le confort :

Pour ce qui est du contact avec le visage, l’intérieur du masque est en caoutchouc, avec moulage ergonomique pour le confort.
demi-masque respiratoire 4279 de 3M - l'intérieur du masque

Utilisations :

Compte tenu du niveau de filtration de ce masque, il est plutôt adapté aux travaux de peinture ou à la manipulation de certains produits qui pourraient dégager des vapeurs désagréables ou nocives…
Il est aussi très utilise lors de travaux en contact avec des gaz organiques.

Voici le détail de vapeurs filtrées : Styrène, Toluène, Phénol, Résine Epoxy, White Spirit, Glutaraldéhyde, Peintures avec solvant (sans isocyanates) , Peintures phase aqueuse (sans isocyanates), Produits phytosanitaires…

Conseil de nettoyage et d’entretien :

Entre chaque port du masque, il est conseillé de le stocker dans son sachet d’origine et de nettoyer le joint facial avec une lingette humide et savonneuse, puis de le laisser sécher à température ambiante. Par contre, il est aussi fortement recommandé de ne jamais immerger le masque dans l’eau.

Vidéo du fabricant :

J’ai tenté de faire une vidéo moi-même, mais vu le résultat, je préfère largement celle du fabricant…

Bilan et avis :

Dès la première utilisation, on se rend compte que le port du masque est très confortable. Le réglage des sangles est très facile et le maintien parfait, la respiration est sans difficulté, et surtout sans buée sur les lunettes… Tout simplement top…

Les plus :

  • La facilité de respiration
  • Le confort d’utilisation

Les moins :

  • Rien à dire

Le prix :

Pour vous équiper d’un modèle de ce type, il faudra compter environ 25€ (modèle 4255, le basique), que vous pourrez trouver ici ou pour le top (le modèle testé : 4279) environ 45€.


Masque respiratoire à valve 3M

La protection des voies respiratoires est indispensable pour tous les travaux de ponçage, voici la présentation du masque respiratoire à valve FFP2 de la marque 3M

Présentation du masque respiratoire à valve FFP2  de 3M :

Ce masque de protection est de la classe FFP2, c’est à dire qu’il vous protégera contre les poussières, petites et grosses (plâtre, enduit, bois…).
Je préfère les masques équipés d’une valve, même s’ils sont plus chers, parce qu’ils sont quand même plus confortables et rendent la respiration plus facile, avec notamment moins de buée sur les lunettes…
Même s’ils sont présentés comme des masques jetables, je les utilise plusieurs fois avant de les jeter, lorsqu’ils sont vraiment bien encrassés.

Autres détails :

Je parlais du confort un peu plus haut, ce masque en possède au niveau du nez, un bout de mousse qui filtre l’air et apporte plus de confort.

Masque respiratoire à valve 3M

Une tige en métal malléable est collée au masque pour s’adapter au mieux à la forme du visage.
Dernier détail, qui peut faire la différence avec d’autres produits, ce sont les élastiques qui permettent de maintenir le masque sur le visage, sur ce produit les élastiques sont assez solides et augmentent la durée de vie du masque.

Masque respiratoire à valve 3M

Bilan et avis :

Vous l’aurez déjà compris, ce masque de protection à valve est un accessoire indispensable pour le ponçage de toutes sortes, créant très peu de buée sur les lunettes et apportant un certain confort dans la durée.

Les plus :

  • Le confort d’utilisation
  • La valve qui fonctionne très bien

Les moins :

  • RAS

Le prix :

Vous pourrez trouver ce produit pour un peu plus de 30€ le lot de 10 masques : Masques de protection respiratoires 3M ou par 3 pour 13€ dans votre magasin de bricolage préféré 🙂

Que pensez-vous de cet article ?
Masque de protection respiratoire : le guide complet
4 (80%) 2 votes
A propos de l'auteur
Cédric
Cédric
Passionné par le bricolage depuis plus de 10 ans et par toutes les nouveautés outillage, je vous livre au travers de ce blog tous mes conseils, astuces, tests dans tous les domaines : menuiserie, électricité, maçonnerie, jardinage, domotique...

Soyez le premier à commenter cet article concernant "Masque de protection respiratoire : le guide complet"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*