Conseil Jardin : comment tailler les rosiers ?

0
tailler un rosier

Savoir tailler des rosiers, voilà un rêve qui paraît inaccessible à beaucoup de jardiniers. Pourtant, il n’y a rien de très compliqué! En suivant quelques conseils de base et en maîtrisant quelques techniques, vous saurez quoi faire de vos rosiers buissons, rosiers tiges et autres grimpants !

Catégorie jardinage : les rosiers
Domaine d’application : la taille


Comment tailler des rosiers ?

Les rosiers sont sans nul doute les végétaux d’extérieur les plus plantés. Il est important de les entretenir régulièrement afin de les conserver le plus longtemps possible et qu’ils vous donnent une belle floraison.

Pourquoi tailler les rosiers ?

On taille les rosiers pour plusieurs raisons, en voici quelques-unes :

  • Supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure. Cela stimule la production de nouvelles fleurs, et évite au rosier de s’épuiser à former des fruits.
  • Pour favoriser la naissance de jeunes rameaux porteurs de boutons floraux.
  • Pour éliminer les parties qui ne partent pas dans la bonne direction, afin de conserver une jolie forme décorative.
  • Pour supprimez le bois mort et prévenir les maladies, les gourmands qui partent du sol et les pousses trop faibles.

Quand tailler les rosiers ?

La taille des rosiers est annuelle, car les nouvelles roses sont produites sur les pousses de l’année.
La taille principale des rosiers remontants, à tiges, et pleureurs (un rosier qui fleurit plusieurs fois l’an) s’opère à la sortie de l’hiver, en février ou mars selon les régions, lorsque les fortes gelées sont passées.
A noter que les rosiers non-remontants (ceux qui fleurissent une fois par an) se taillent aussitôt après la fin de leur floraison, courant août.
Par contre en novembre, c’est le nettoyage, en supprimant les bois morts et les dernières fleurs fanées.

Par quoi commencer ?

Avant de démarrer, je commence par identifier les différentes parties du rosier, les yeux, les gourmands (7 feuilles), la greffe, le point de greffe, la tige ou le rameau (5 feuilles)…
Je repère ensuite les branches à conserver, celles à supprimer, le point de greffe, les bourgeons extérieurs…

Sur les rosiers tiges et les rosiers buissons, le but de la taille est :

  • De conserver quelques branches principales (3 à 7), des branches vigoureuses, parmi celles qui ont le plus gros diamètre et de favoriser les jeunes pousses
  • De couper donc à 3 à 5 yeux, soit une distance moyenne de 15 à 20 cm avec le point de greffe
  • De privilégier les branches avec des bourgeons extérieurs
  • De couper d’une manière franche en biseau au moins 1cm au dessus de l’œil
  • De dégager le centre de l’arbuste, pour permettre le passage de la lumière et de l’air, gage de bonne santé et de belles fleurs et ainsi donner une belle forme de coupe évasée
  • Coupez près du sol 1 ou 2 branches âgées

Pour les rosiers grimpants qui sont généralement palissés contre un mur nous
conserverons sans les tailler, 5 à 6 rameaux principaux, qui constitueront les branches charpentières.
Les pousses latérales seront coupées à 5 ou 6 yeux (30 40 cm).

Quel matériel utiliser ?

Le choix de l’outil à utiliser est à faire en fonction du diamètre des branches et l’accessibilité des rosiers.
Le sécateur est utilisé pour couper des rameaux de 1 à 2,5 cm de diamètre. Il convient d’utiliser un bon sécateur bien propre et affuté, et de tailler avec la lame coté plante. Cela permet une cicatrisation rapide et nette (le bois n’est pas « écrasé »).
L’ébrancheur est capable de couper les branches les plus anciennes de plusieurs centimètres de diamètre.
La scie permet de couper les branches les plus épaisses.

Par ailleurs, veillez à bien désinfecter vos outils de coupe avec de l’alcool ou de l’eau de javel avant usage, c’est en effet un vecteur important dans le transfert des maladies…

Allez fini la théorie, passons à la pratique

Pour cela, portez des gants, des vêtements épais et résistants, protégez vos bras et votre visage des épines qui pourraient vous griffer.

Pas de stress, faites vos expériences, les risques sont limités, les rosiers repousseront quand même et donneront de belles fleurs…

A lire aussi

Mentions légales

Lors de l’utilisation d’un outil coupant, pensez à porter les protections adaptées

Martine
C'est mon père dès mon plus jeune âge qui m'a fait partager sa passion du jardinage en m'offrant un carré de jardin et des outils. Depuis je prends du plaisir à fleurir et à entretenir mon jardin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrez votre nom