Conseils : utiliser les feuilles mortes au jardin

utiliser des feuilles mortes pour son jardin
Notez cet article

Pour le jardin, les feuilles mortes valent de l’or ! Et pour peu que vous possédiez quelques arbres, vous disposez de cette ressource précieuse en abondance. Découvrez nos conseils pour la recycler de multiples façons et en enrichir votre jardin.

Catégorie Conseils : Jardin
Niveau de difficulté : 1/5 (1/5 étant très facile)

L’automne est là et la chute des feuilles a déjà bien commencé… D’ici quelques semaines, chaque jardin pourvu d’un ou plusieurs arbres sera recouvert d’une épaisse couche de feuilles mortes, dont le ramassage est une corvée pour la plupart d’entre nous. Vous n’échapperez pas à cet effort… mais plutôt que de transporter toute cette matière organique à la déchetterie ou de la brûler, pensez à les recycler au jardin !

Comment ramasser les feuilles ?

ramasser des feuilles mortes
Mieux vaut ramasser les feuilles mortes régulièrement dans les pelouses : si elles s’accumulent, elles forment une couche occlusive qui étouffe l’herbe et peut l’abîmer durablement. Pour effectuer cette tâche, vous pouvez faire appel aux grands classiques : râteau à feuilles ou souffleur de feuilles, selon la taille du jardin.
Mais pour ma part, je préfère employer ma tondeuse : les feuilles sont broyées et parfaitement ramassées, et l’herbe est tondue en même temps. Je récupère ensuite soigneusement le contenu du panier, et je l’utilise de l’une ou l’autre des façons évoquées ci-dessous. Déjà réduites en petits morceaux, les feuilles se décomposent plus rapidement.

Transformer les feuilles en terreau :

tranwformer les feuilles mortes den terreau
Première utilisation simplissime des feuilles mortes : les entasser sans soin particulier dans un coin du jardin, et les abandonner à leur sort pendant quelques mois. Elles vont ainsi se décomposer peu à peu, jusqu’à se transformer en un terreau souple, riche et bien noir. Vous pouvez l’employer au pied des plantes les plus gourmandes (par exemple, la tomate, les potirons ou la rhubarbe au potager, les rosiers ou les pivoines au jardin d’ornement).
Les feuilles de toutes les essences d’arbres peuvent être mises à composter ainsi, même si certaines se décomposent plus vite que d’autres. Eviter simplement d’y mêler les feuilles d’arbres malades, au risque de voir la maladie se propager.
Vous pouvez également incorporer les feuilles mortes à votre compost, en procédant par couches successives de différentes natures (par exemple, feuilles mortes, déchets de cuisine, herbe tondue, cartons…).

Protéger les plantes fragiles du froid :

utiliser les feuilles mortes dpour protéger les plantes
Certaines plantes ont une rusticité un peu limite au jardin : par exemple, de nombreuses sauges ornementales, les penstémons ou encore certaines verveines survivent sans problème si l’hiver est doux, mais peuvent succomber à un coup de froid.
Les feuilles mortes vous seront utiles pour donner à ces plantes les meilleures chances de passer la saison froide sans encombre : entourer leur pied d’une épaisse couche (15-20 cm), qui agira comme un coussin protecteur contre le froid et limitera les écarts de température entre le jour et la nuit. Pour cet usage, ne broyez pas les feuilles : entières, elles assureront une meilleure circulation de l’air et présenteront moins de risque de pourrissement.

Pailler les massifs :

utiliser les feuilles mortes pour pailler les massifs
Le sol des massifs d’ornement est très sollicité par les plantes qui s’y trouvent, et il peut rapidement perdre sa fertilité si elle n’est pas entretenue. En hiver, s’il n’est pas protégé, le sol est aussi lessivé par les pluies qui entraînent avec elles les matières organiques fertiles. Il est donc essentiel de couvrir le sol au maximum, tout au long de l’année : le paillage permet non seulement de protéger la terre, mais il l’enrichit aussi peu à peu d’humus en se décomposant et améliore ainsi sa structure.
Plutôt que d’acheter de coûteux sacs de paillis en magasin, utilisez vos feuilles mortes pour couvrir le sol de vos massifs durant la saison froide. Une couche de 10 à 12 cm de feuilles est une couverture parfaite pour le sol, favorise la vie microbienne et constitue un important apport d’azote, essentiel à la croissance des plantes. Enfin, comme tout paillis, les feuilles limitent la pousse des mauvaises herbes : autant de moins à arracher au printemps !
Si en mars-avril les feuilles vous semblent insuffisamment décomposées et peu esthétiques, vous pouvez les intégrer au sol par griffage superficiel.

Protéger le sol du potager :

utiliser les feuilles mortes pour protéger le potager
Après les cultures automnales, il est indispensable de ne pas laisser à nu la terre du potager, pour les mêmes raisons que celle des massifs : elle perdrait rapidement sa fertilité. Là aussi, après le nettoyage des planches de culture, pensez à utiliser vos feuilles mortes.
En fin de saison, j’ai l’habitude de nettoyer mon potager en ôtant tous les restes des cultures (tiges malades, feuilles, fruits pourris…) que je ne mets pas au compost pour éviter la transmission des maladies. Je désherbe ensuite le potager, et une fois le sol entièrement dénudé, je le couvre d’abord d’une fine couche de compost, puis d’une épaisse couche de feuilles mortes (15-20 cm).
utiliser les feuilles mortes dans son jardin
Au printemps, j’enfouis les restes non décomposés à l’aide d’une biogriff ou grelinette. Année après année, le sol du potager se trouve enrichi, ameubli et plein de vers de terre grâce à cette façon de procéder : une vraie renaissance pour ma terre lourde et argileuse, qui est ainsi prête à accueillir de nouvelles cultures au printemps.

Liens vers d’autres articles ou rubriques :

Retrouvez d’autres articles dans notre rubrique Jardinage

Mentions légales :

Certains produits sont dangereux – Respectez les précautions d’emploi.
Pour tous travaux de jardinage, pensez à porter les protections adaptées.

A propos de l'auteur

Claire
Claire
Pas vraiment bricoleuse mais totalement passionnée de jardin, je teste pour vous tout l’outillage jardinier sur mon terrain de jeu de 2200m2. Avec moi, il faut que ce soit solide et facile d’utilisation ! Vous pouvez aussi me retrouver sur le blog : Derrière les murs de mon jardin ou sur la page Facebook de mon jardin.

Soyez le premier à commenter cet article concernant "Conseils : utiliser les feuilles mortes au jardin"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*